Fin du nourrisage des oiseaux et bilan de la saison

Fin du nourrisage des oiseaux et bilan de la saison

Voilà c'est fini, les mangeoires sont enlevées et les oiseaux vont donc devoir se nourrir seuls. Cela ne s'est pas fait du jour au lendemain car depuis presque 2 semaines, les quantités de graines distribuées sont réduites.

  • Cette saison aura été marquée par la présence inhabituelle des pinsons du nord qui sont arrivés dès l'installation des mangeoires et qui se sont montrés très assidus. Au moins 6 étaient présents chaque jour.
pinsons du nord

pinsons du nord

  • Par contre les verdiers sont arrivés plus tard que les années précédentes, mais dernièrement, il y en avait une bonne vingtaine chaque jour. Leur mangeoire de prédilection : le plateau suspendu installé seulement début février.

 

verdiers

verdiers

  • Les moineaux ont été particulièrement nombreux : entre 20 et 30 chaque jour : au sol, dans les arbres et sur la mangeoire silo
moineaux
moineaux

moineaux

  • Les chardonnerets ont également été très présents : au moins 5 ou 6 ont été repérés chaque jour ; on en a même compté jusqu'à 9 une fois.
4 chardonnerets élégants

4 chardonnerets élégants

  • Une grosse vingtaine de mésanges (bleues et charbonnières) est venue se ravitailler chaque jour également.
4 mésanges bleues

4 mésanges bleues

mésange charbonnière

mésange charbonnière

  • Par contre les pinsons des arbres n'ont fréquenté ni les silos ni le plateau suspendu mais chaque jour, ils étaient une petite vingtaine à récupérer les graines qui en tombaient.
pinson des arbres mâle et femelle
pinson des arbres mâle et femelle

pinson des arbres mâle et femelle

  • Parmi les fidèles, les rouge-gorges, mais en petit nombre : seulement 2 ou 3. Toujours solitaires, ils ne se sont pas mêlés aux autres espèces mais se sont  ravitaillés à tous types de mangeoires quand la voie était libre.
rouge-gorge
rouge-gorge

rouge-gorge

  • Ont également profité de la nourriture mise à leur disposition : le très discret accenteur mouchet (ils étaient au moins 2) quelques étourneaux de passage, des merles, une grive, des tourterelles, une fauvette (aperçue 4-5 fois au cours de la saison) et pour la 1ère fois un couple de tarins des aulnes  qui a été aperçu à quelques reprises.

 

Rectificatif du 24 avril 2022 :

En fait, le tarin des aulnes était déjà présent la saison dernière. Je m'en suis rendu compte en triant des photos.

Le voici en mars 2021

accenteur mouchet

accenteur mouchet

étourneau

étourneau

merle

merle

grive

grive

tourterelle

tourterelle

fauvette

fauvette

tarin des aulnes mâle et femelle
tarin des aulnes mâle et femelle

tarin des aulnes mâle et femelle

  • Le grimpereau ne se ravitaille pas aux mangeoires, mais nous l'avons tout de même aperçu une dizaine de fois cet hiver (dont une fois 2 en même temps)
grimpereau

grimpereau

Comme chaque année, c'était très agréable d'observer les oiseaux et de découvrir de nouvelles espèces. Plus on passe de temps à les observer, plus on a de chance d'en apercevoir de nouveaux, comme ça a été le cas pour le tarin des aulnes.

Mais il faut savoir s'arrêter et ne pas continuer à les nourrir pour le seul plaisir de les observer. Ils sont capables de se débrouiller seuls, alors : CLAP DE FIN !

Il est clair que nous ne reverrons pas la plus grosse partie de ces oiseaux avant l'hiver prochain, à l'exception probablement des rouge-gorges, des moineaux, des mésanges et des merles, mais peut-être reverrons-nous des grives, des bergeronnettes, ou des hirondelles. 

A suivre.....

 

Le récapitulatif des oiseaux du jardin a été mis à jour

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :