A la découverte de Vitré

Aujourd'hui, nous sommes partis à la découverte de Vitré, que nous ne connaissions pas. Comme la visite n'était pas vraiment préparée, nous avons certainement loupé des tas de choses, mais nous y reviendrons, notamment pour le château.

Voici le tracé de nos déambulations

parcours d'environ 7 kms

parcours d'environ 7 kms

Vitré est apparemment l'une des villes de France à avoir conservé le plus de maisons à pans de bois, et c'est vrai qu'il y en a beaucoup.

Mais elles ne sont pas faciles à photographier à cause du manque de recul, car les ruelles sont plutôt étroites.

Quelques photos de nos déambulations

Pour les voir et les faire défiler plus facilement, cliquer sur la 1ère puis sur la flèche => du clavier ou de l'écran

rue de Paris

rue de Paris

rue Dugueclinrue Dugueclin

rue Dugueclin

place du Marchixplace du Marchix

place du Marchix

Rue Notre Dame

18 rue Notre Dame

18 rue Notre Dame

12 rue Notre Dame

12 rue Notre Dame

Au numéro 26 de la rue Notre-Dame : un bel exemple de maison de marchands, l'hôtel Ringues, les sculptures de la façade exprimant la prospérité du propriétaire. Sur cette maison est également apposée la marque du marchand. À l’époque où Vitré était une place centrale du commerce de la toile, chacun avait sa marque. Elles permettaient notamment à ceux qui assuraient le triage et le transport et ne savaient ni lire, ni écrire, d’identifier rapidement le propriétaire des marchandises.

source :  office de tourisme de Vitré

A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré

Au numéro 27 de la rue Notre-Dame, niché derrière un portail de pierre, un hôtel particulier du XVIe siècle offre un superbe décor Renaissance avec coquilles, putti (angelots) et cheminées originales.

source :  office de tourisme de Vitré

27 rue Notre Dame

27 rue Notre Dame

L'Église Notre-Dame,

Son architecture florissante de style gothique flamboyant recèle de riches éléments décoratifs : vitraux, chaires extérieures, pignons sculptés… Sa façade a été financée par les Marchands d’Outre-Mer. 

source :  office de tourisme de Vitré

 

Eglise Notre DameEglise Notre Dame
Eglise Notre DameEglise Notre Dame
Eglise Notre DameEglise Notre Dame

Eglise Notre Dame

Aux 29, 31, 33 de la rue Notre-Dame : 3 maisons à porche. Ces rares bâtisses dotées de galeries couvertes sont les ancêtres des galeries marchandes que l’on connaît aujourd’hui.

source :  office de tourisme de Vitré

29, 31, (33) rue Notre Dame29, 31, (33) rue Notre Dame
29, 31, (33) rue Notre Dame29, 31, (33) rue Notre Dame
29, 31, (33) rue Notre Dame29, 31, (33) rue Notre Dame

29, 31, (33) rue Notre Dame

1 rue St Louis1 rue St Louis

1 rue St Louis

Rue de la Poterie

La Maison de l’Isle et sa forme particulière 
De part et d’autre de cette curiosité vitréenne pullulent maisons à porche, anciennes demeures et boutiques de marchands. On peut apercevoir devant certaines d’entre-elles les soupiraux des caves.

source :  office de tourisme de Vitré
 

A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré

Place du Général de Gaulle

L'ancien Hôtel du Chêne Vert  récemment devenu le restaurant l'Odorico, redécoré dans le style art déco, dans les années 30, par le célèbre mosaïste Odorico (voir article sur Odorico)

A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré

En face : la gare, juste aperçue de loin, il faudra y revenir

A la découverte de Vitré

Promenade St Yves, place St Yves, puis

Rue d'En Bas 

C’est l’une des plus charmantes de Vitré. Çà et là, maisons à pans de bois colorées, toits d’ardoises et enseignes confèrent à la rue une atmosphère unique. Parmi les pépites architecturales à découvrir, l’Hôtel du Bol d’Or, au numéro 10, est une ancienne demeure à la forme insolite. La rue débouche sur la place Saint-Yves. De la porte d’En bas qui permettait de rentrer dans la ville close, seule reste présente la tour Sud remaniée au XIXe siècle. Le mur de schiste qui la jouxte est un remarquable témoin de l’enceinte du XIIIème. 

source : office de tourisme de Vitré

rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas

rue d'En Bas

rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas
rue d'En Basrue d'En Bas

rue d'En Bas

toujours rue d'En Bas, la dernière photo étant l'Hotel du bol d'Or au no 10 (voir plus haut)toujours rue d'En Bas, la dernière photo étant l'Hotel du bol d'Or au no 10 (voir plus haut)
toujours rue d'En Bas, la dernière photo étant l'Hotel du bol d'Or au no 10 (voir plus haut)toujours rue d'En Bas, la dernière photo étant l'Hotel du bol d'Or au no 10 (voir plus haut)

toujours rue d'En Bas, la dernière photo étant l'Hotel du bol d'Or au no 10 (voir plus haut)

Rue de la Baudrairie

Cette rue pavée en pente douce offre un joli contraste entre ancien et moderne, puisqu’elle est truffée de boutiques indépendantes prenant place dans des maisons de marchands datant des XVIe et XVIIe siècles.

Source : office de tourisme de Vitré

rue de la Baudrairierue de la Baudrairie
rue de la Baudrairierue de la Baudrairie
rue de la Baudrairierue de la Baudrairie
rue de la Baudrairierue de la Baudrairie

rue de la Baudrairie

rue de la Baudrairierue de la Baudrairie
rue de la Baudrairierue de la Baudrairie
rue de la Baudrairierue de la Baudrairie

rue de la Baudrairie

Place du château

Beaucoup de monde car le festival "les fanfarfelues" s'y déroulait

A la découverte de VitréA la découverte de Vitré

Rue Notre Dame, puis rue du bas Val

poterne St Pierrepoterne St Pierre
poterne St Pierrepoterne St Pierre

poterne St Pierre

Promenade du Val

 

nous pique niquons sur un de ces bancsnous pique niquons sur un de ces bancs
nous pique niquons sur un de ces bancsnous pique niquons sur un de ces bancs

nous pique niquons sur un de ces bancs

Le parcours jusqu'au Jardin du Parc offre peu d'intérêt. Nous aurions mieux fait de rester dans le centre historique ou sur le site du festival

A la découverte de VitréA la découverte de VitréA la découverte de Vitré

Le jardin du parc


Le jardin du Parc est appelé ainsi parce qu'il fait partie du parc de la résidence du Château-Marie. Acquis par la ville en 1867, il est aménagé par Georges Aumont, architecte-paysagiste de Paris. Il se caractérise par sa grande richesse botanique, mais aussi par ses nombreuses installations, notamment un kiosque à musique et un pluviomètre.

Source : site petit patrimoine

 

pluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musiquepluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musique
pluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musiquepluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musique
pluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musiquepluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musiquepluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musique

pluviomètre (1884) installé sur l'ile du jardin du parc et kiosque à musique

A la découverte de VitréA la découverte de Vitré
A la découverte de VitréA la découverte de Vitré

Le retour vers le centre ne présente pas vraiment pas d'intérêt non plus, à l'exception toutefois de :

  • la Maison Baglione au 4 bis rue Savary 
  • la Maison Théhard au 7 bd Pierre Landais

décorées toutes les deux de mosaïques Odorico

Il y en avait une 3ème, mais on l'a oubliée  ; c'est dommage car c'était à priori celle qui  était ornée des plus jolis motifs. On y passera la prochaine fois.

 

maison Baglione - 4 bis rue Savarymaison Baglione - 4 bis rue Savarymaison Baglione - 4 bis rue Savary

maison Baglione - 4 bis rue Savary

maison Théard - 7 bd Pierre Landaismaison Théard - 7 bd Pierre Landaismaison Théard - 7 bd Pierre Landais

maison Théard - 7 bd Pierre Landais

Rue de Paris

 

rue de Parisrue de Paris
rue de Parisrue de Paris
rue de Parisrue de Paris

rue de Paris

Après vérification sur le site du Musée de Bretagne, ces mosaiques des nos 8 et 43 sont bien des réalisations des frères Odorico
Après vérification sur le site du Musée de Bretagne, ces mosaiques des nos 8 et 43 sont bien des réalisations des frères Odorico

Après vérification sur le site du Musée de Bretagne, ces mosaiques des nos 8 et 43 sont bien des réalisations des frères Odorico

Nous terminons par l'église St Martin que nous n'avons pas visitée au départ de la balade car la messe s'y déroulait, mais elle est à présent fermée. Dommage, car là aussi, se trouvaient des mosaïques Odorico (sol du choeur, sols des chapelles...)

église St Martin
église St Martin
église St Martin

église St Martin

Fin d'une balade d'environ 7 kms dans une très jolie ville avec ses rues médiévales bordées de maisons à pans de bois très bien préservées.

Nous y reviendrons pour visiter le château mais aussi pour voir ou revoir  tout ce que nous avons loupé ou pas assez approfondi

  • la gare
  • la passerelle au dessus de la voie ferrée pour son point de vue
  • le pré des lavandières et la promenade de la rivière
  • la rue pasteur, son lavoir et ses maisons à pans de bois
  • la rue et le quartier du Rachapt avec tout au bout le château des tertres noirs
  • le jardin des bénédictins derrière l'église Notre Dame
  • l'église St Martin
  • la Maison Fouillet au 11 rue de la Liberté pour ses mosaïques Odorico
  • l'Hôtel des Postes , place de la République pour son intérieur décoré par Odorico
  • et toutes les rues du centre que nous n'avons pas parcourues en totalité

Pas certaine qu'une journée suffira !

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article