Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......

Lundi dernier, nous sommes allés faire un petit tour à Careil, espérant apercevoir quelques oiseaux.

Ils étaient bien au rendez-vous, et même plutôt nombreux  ! Mais comme ils étaient assez éloignés des postes d'observation, et que le temps était très très sombre, il a été très difficile de les distinguer et de les identifier avec certitude - même avec les jumelles - et encore plus difficile de les photographier.

Bien qu'ayant été éclaircies, aucune des photos n'est vraiment nette, elles permettent seulement de montrer que les oiseaux étaient très nombreux.

Cormorans et vanneaux huppés sont tout de même facilement identifiables......

Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......

... grande aigrette, spatules blanches également.

Parmi les canards présents, des colverts probablement mais aussi d'autres espèces que les photos ne permettent pas d'identifier.

Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......

Mais le domaine de Careil, c'est aussi .....

Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Beaucoup d'oiseaux à Careil, mais ......
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article