Oiseaux de mars et avril

Au cours de la 1ère quinzaine de mars, nous avons progressivement enlevé les mangeoires des oiseaux.

Résultat :

  • on ne voit plus du tout de verdiers alors qu'ils étaient si nombreux
  • on aperçoit régulièrement quelques mésanges, des pinsons, des moineaux, et parfois 1 chardonneret,  mais ils sont moins nombreux et ne font que passer, ou alors ils vont se  réfugier dans les arbres et les arbustes ; il est donc quasiment impossible de les photographier.

Un oiseau reste toutefois très très présent : le rouge-gorge.

On peut l'apercevoir à de nombreuses reprises tout au long de la journée et notamment quand il vient se baigner. S'agit-il toujours du même oiseau ou de plusieurs ? Mystère ! A chaque fois il est seul mais il vient se baigner au moins 3-4 fois par jour.

Oiseaux de mars et avril

Très présent également le couple de pigeons ramiers. Ils se posent régulièrement dans les bouleaux, sur la haie, sur les fils et de temps en temps au sol

couple de pigeons ramier
couple de pigeons ramier
couple de pigeons ramier

couple de pigeons ramier

Depuis peu, des  merles juvéniles ont fait leurs premières sorties. On les a vus, d'abord avec leur père (la mère semblait absente, était-elle en train de couver à nouveau ?), puis seuls.

Ils sont bien ronds !

jeunes merles et leur père
jeunes merles et leur père
jeunes merles et leur père
jeunes merles et leur père

jeunes merles et leur père

Des espèces en moins dans notre jardin, certes,  mais également des petits nouveaux.  Parmi ceux-ci : 

Un couple de bergeronnettes grises, est venu nous rendre visite chaque fin de matinée,  pendant 2 à 3 semaines, fin mars-début avril. Elles étaient super ponctuelles. Puis elles ont préféré le jardin des voisins😒.

Oiseaux de mars et avril
Oiseaux de mars et avril
Oiseaux de mars et avril
Oiseaux de mars et avril

Nous avons pu également observer des espèces que  nous n'avions jamais vues auparavant :

  • une sittelle torchepot
  • un rougequeue noir
  • et probablement un troglodyte mignon (mais je n'ai aucune photo réussie)
une sittelle torchepot

une sittelle torchepot

un rougequeue noir

un rougequeue noir

D'ici peu, les feuilles des arbres auront atteint leur taille définitive, et il me sera impossible d'y apercevoir le moindre oiseau. J'espère que les points d'eau les attireront et qu'ils se laisseront photographier.

 

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :